logo

Bienvenue sur crOme

CROME, Centre de Kinésithérapie et Ostéopathie spécialisé en Pédiatrie et Périnatalité. Nos centres crOme sont situés à Maisons-Alfort 94 et Montmorency 95: Espaces dédiés à la mère, au bébé et à enfant.
Ouverture
Lundi à Vendredi

Documents

Top

Fertilité et Ostéo

Les problèmes d’infertilité sont de plus en plus fréquents :

Chaque année, plus de 30 000 couples se rendent dans des centres de Procréation Médicalement Assistée (PMA) dans l’espoir d’augmenter leurs chances d’avoir un enfant, et seulement 20% d’entre eux y parviennent. L’ostéopathie permet pourtant d’augmenter très significativement les chances de réussite ; le traitement ostéopathique de l’infertilité est naturel et indolore.

Pas de fausses promesses cependant ; l’ostéopathie ne prétend pas résoudre l’ensemble des cas d’infertilité.

Il faut bien dissocier le terme de stérilité de celui d’infertilité. Dans le premier cas il s’agit d’une impossibilité totale, et généralement médicale, de pouvoir procréer. Le second traduit des difficultés à concevoir. C’est bien dans ce dernier cas que l’ostéopathie peut entrer en jeu et être bénéfique.

Nombreux sont les couples en difficulté pour donner la vie mais n’oubliez pas qu’il faut en moyenne 6 mois à un an d’essais pour y parvenir. S’il n’y a pas de problèmes médicaux sous-jacents à ces troubles de la fertilité, l’ostéopathie peut être d’un grand secours.

A propos

| Fertilité : et si vous consultiez un ostéopathe ?

https://www.magicmaman.com/,osteopathe-fertilite,3245433.asp

Quelles sont les causes de l’infertilité chez la femme ?

Chez la femme en bonne santé, la fécondation et la nidation sont efficaces s’il n’existe pas de tensions pouvant perturber le fonctionnement de la zone gynécologique : utérus, ovaires, trompes et l’ensemble des tissus autour (ligaments, système digestif, bassin osseux, etc.)

Ces tensions sont à l’origine d’un manque de mobilité des structures et des tissus. Elles peuvent être dues à une chute importante même ancienne, à un accident de la route, à un choc traumatique émotionnel, à des infections chroniques de la sphère pelvienne, à des cicatrices chirurgicales, etc.

Le cycle de la femme est un équilibre fragile gouverné par des mécanismes dépendant à la fois du système nerveux, du système hormonal et du psychisme. Il existe des causes centrales (Hypophyse et Hypothalamus qui se trouvent dans la boîte crânienne) et des causes périphériques (utérus, ovaires, trompe, ligaments, etc.) à l’infertilité. Dans les deux cas elles ont très souvent une origine mécanique.

C’est justement lorsque l’infertilité a une (ou plusieurs) cause(s) mécanique(s) aussi appelées infertilités fonctionnelles, que la prise en charge ostéopathique a un vrai intérêt.

L’ostéopathie comme traitement naturel de l’infertilité

Dans les principes d’AT Still, fondateur de l’ostéopathie, « la loi de l’artère est reine». Ce qui signifie que toute restriction de mobilité limite la circulation des liquides (sang, lymphe, etc.) entrainant alors un déséquilibre local ou général.

L’ostéopathie s’attache donc à redonner une bonne vascularisation à l’ensemble des fonctions gynécologiques ainsi qu’au système nerveux central, d’où l’importance d’un bon équilibre crâne-sacrum.

Votre ostéopathe libérera si besoin les « plexus solaire » (sous le sternum) et « plexus hypogastrique » (entre utérus et sacrum) qui gèrent le bon fonctionnement de l’artère ovarienne.

Objectifs de la séance :

  • Redonner le juste équilibre entre les ligaments ovariens et utérins;
  • Limiter la compression viscérale s’il existe une « descente » des organes digestifs par exemple, et libérer le diaphragme (muscle respiratoire entre l’abdomen et le thorax);
  • Libérer les ovaires par rapport aux structures adjacentes : sigmoïde et cæcum essentiellement;
  • Redonner de la mobilité à l’utérus, surtout s’il existe des adhérences ou de cicatrices péritonéales. Et lui apporter une bonne vascularisation artérielle et veineuse;
  • Rendre le bassin osseux (os iliaques, sacrum) mobile pour améliorer les fonctions neurologique, vasculaire et hormonale;
  • Redonner de la mobilité aux trompes pour permettre une migration adéquate de l’œuf et des spermatozoïdes;
  • Vérifier la mobilité thyroïdienne qui peut jouer un rôle dans l’équilibre hormonal lié à la fertilité.